Neymar interdit de jouer deux matches, une enquête est lancée sur les accusations de propos racistes

Neymar interdit de jouer deux matches, une enquête est lancée sur les accusations de propos racistes

La superstar brésilienne du Paris St-Germain, Neymar, a été interdite de jeu pour deux matchs en raison de sa participation à la bagarre qui a eu lieu à la fin du match de Ligue 1 contre son grand rival, Marseille, le week-end dernier.

Mais les autorités françaises du football ont déclaré qu’elles enquêteraient séparément sur son accusation d’abus racial.

Une réaction suite à des éventuels propos racistes

Neymar a frappé Alvaro Gonzalez à Marseille après avoir affirmé que l’Espagnol avait tenu des propos racistes à son égard pendant le match, au cours duquel cinq joueurs ont été expulsés.

Le défenseur du PSG Layvin Kurzawa a reçu une interdiction de six matches, la sanction la plus lourde de toutes, après avoir donné un coup de pied à Jordan Amavi, lui-même interdit de jouer pendant trois matches, son coéquipier marseillais Dario Benedetto ayant reçu une interdiction d’un match.

Neymar, le joueur le plus cher du monde, a été automatiquement suspendu lors de la victoire 1-0 de mercredi contre Metz, tout comme son coéquipier Leandro Paredes pour avoir également vu rouge contre Marseille. Les deux joueurs sont également suspendus pour le match à l’extérieur de dimanche à Nice.

Le lancement d’une enquête

Neymar a été entendu sur les micros du terrain, informant le quatrième officiel qu’il avait entendu un commentaire raciste en sortant du terrain et a ensuite accusé Gonzalez de racisme sur Twitter, exhortant les autorités à utiliser la VAR pour clarifier les choses.

Gonzalez a vigoureusement nié ces allégations mais a été mis sous enquête par la ligue française de football.