Un journal italien critiqué pour le mauvais goût de sa une du « Black Friday », en pleine tempête de racisme qui s’empare du football italien

Un journal italien critiqué pour le mauvais goût de sa une du « Black Friday », en pleine tempête de racisme qui s’empare du football italien

Un journal sportif italien s’est indigné jeudi d’un titre intitulé « Black Friday » et mettant en vedette deux joueurs de football noirs sur sa couverture.

Le Corriere dello Sport, quotidien romain, a publié des photos du défenseur romain Chris Smalling et de l’attaquant de l’Inter Milan Romelu Lukaku avant le match de vendredi entre les deux équipes à Milan.

Smalling et Lukaku ont condamné le titre sur les médias sociaux.

« Bien que j’aurais aimé passer la journée à me concentrer sur le grand match de demain, il est important que je reconnaisse que ce qui s’est passé ce matin était mal et très insensible », a écrit Smalling sur Twitter. « J’espère que les rédacteurs impliqués dans la publication de ce titre prendront leurs responsabilités et comprendront le pouvoir qu’ils ont à travers les mots, et l’impact que ces mots peuvent avoir. »

Lukaku l’a appelé « le titre le plus stupide que j’aie jamais vu dans ma carrière », et a ajouté : « Vous continuez à alimenter la négativité et le problème du racisme ».

Le journal a défendu le titre comme étant « innocent », affirmant que son intention « n’était que de louer la diversité » et qu’il avait été « transformé en poison par ceux qui ont du poison en eux ».

La Roma a publié une déclaration commune avec le rival de l’Inter, l’AC Milan, affirmant que les deux clubs ont décidé d’interdire le Corriere dello Sport de ses installations d’entraînement pour le reste de l’année et que ses joueurs ne mèneront aucune activité médiatique avec le journal pendant cette période.